La bière : comment c’est fait ? 

Il existe de par le monde, plusieurs marques de bière. Des litres de cette boisson sont consommés chaque jour dans plusieurs pays. Cependant, nombreux sont ceux qui ignorent les procédures de fabrication de cette boisson qu’ils aiment tant. Comment la bière est-elle obtenue ? Retrouvez dans cet article les procédures de fabrication de la bière. 

Quelle est la composition de la bière ? 

La bière est essentiellement composée d’eau, de malt, de houblon et de levures. 

A voir aussi : Comment cuisiner avec de la bière brune ?

L’eau représente à lui seul 90% à 95% de la composition de la bière. Sa qualité détermine la pureté de la bière. Le malt quant à lui est une céréale qui fournit à la bière sa couleur et sa saveur. 

Le goût amer de la bière provient du houblon. Le houblon est une plante herbacée qui intervient également dans la conservation de la bière. Bien entendu, une forte concentration en houblon ne signifie pas pour autant que votre bière sera très amère. 

A lire également : A quoi sert un Bee wrap ?

La levure lui, intervient dans le processus de fermentation de votre préparation. La levure fait partie de la famille des microorganismes et agit en transformant le sucre présent dans le milieu en alcool. 

Quelles sont les différentes étapes de fabrication de la bière ? 

La conception de la bière se fait en plusieurs étapes que l’on respecte rigoureusement.

 D’abord il y a le maltage. Il commence par la trempe qui consiste à tremper les grains crus dans de l’eau tiède pendant une durée de 40 heures. Ces grains seront ensuite versés dans un germoir pendant 4 à 8 jours. Ce qui permet d’obtenir du malt vert.

Ce malt vert sera transféré dans un grand four pour chauffage et séchage. On procède par la suite au retrait des radicelles des grains de malt puis à leur concassage. Cela permettra d’obtenir une mouture qui sera ensuite mélangée à de l’eau chaude. Le mélange montera en température, ce qui favorise l’apparition du sucre dans le milieu. On parle alors du goût sucré. 

Ce mout de sucres sera porté à ébullition pour cuisson et stérilisation. Après quoi, seront ajoutés les différents éléments composant votre recette. 

Vient à présent l’étape de la fermentation. C’est cette étape qui définit le style de la bière que vous obtiendrez. On laisse ici le moût de sucre faiblir à une température convenable pour sa fermentation. On l’ensemence ensuite avec de la levure de bière. Ce qui a pour conséquence la formation de l’alcool dans le milieu. 

Comment la bière est-elle alcoolisée ?

Les levures insérées dans le moût de sucre se multiplient en se  servant de l’O2 présente dans le milieu. Une fois que l’O2 manquera dans le milieu, les levures commenceront à se nourrir du sucre qui s’y trouve en rejetant de l’alcool et du gaz carbonique. 

L’alcool obtenu sera laissé quelques semaines afin d’obtenir le produit final. Vous aurez dès lors votre alcool. Il faudra bien entendu filtrer le mélange obtenu. Les industries font suivre cette étape de la mise en bouteille qui ne doit se faire qu’à froid. Histoire d’éviter la mousse. 

Show Buttons
Hide Buttons