Les vignobles de GC Lurton Estates

La qualité et l’élégance d’un vin ne se jugent pas seulement selon le vignoble dont il vient. La passion et le savoir-faire des propriétaires du vignoble sont des éléments tout aussi importants qui font la qualité d’un vin.

La famille Lurton s’est donnée pour mission de proposer ses meilleurs vins et de partager l’histoire dont elle a hérité grâce à ses vignobles. Découvrons ensemble comment le groupe familial a évolué !

Lire également : Dark kitchen : qu’est-ce que c’est ?

Les vins de GC Lurton Estates, une histoire de famille

Lancé par le couple Lurton, le groupe GC Lurton Estates est en fait né par l’assemblement de différents vignobles. Claire et Gonzague Lurton viennent tous deux de familles Bordelaises propriétaires de Châteaux Bordelais. Grâce à la réunion de la famille Lurton et de la famille Merlaut, Claire et Gonzague continuent de faire vivre des terroirs agricoles exceptionnels.

C’est à partir de 1992 que Claire Merlaut se voit hériter du Château Haut-Bages Libéral, du Château La Gurgue et du Château Ferrière. Son époux est lui, propriétaire du Château Durfort-Vivens. Le groupe familial réussi son entreprise puisque les vignobles sont des Grands Crus Classés.

Lire également : En quoi les vins du Château Ferrière sont-ils spéciaux ?

En quête de nouvelles aspirations, Claire et Gonzague Lurton se lancent dans un nouveau projet en Californie. Le domaine viticole qu’ils créent prend vie en Sonoma et ils réussissent leur pari en proposant le Trinité Estate qui se place en haut du palmarès des meilleurs vins de Sonoma.

N’hésitez pas à consulter la Boutique Officielle GC Lurton afin de découvrir les différents vignobles.

Le groupe GC Lurton Estates et son tournant écologique

Le couple Lurton a pris la décision de se diriger vers une agriculture biologique et a donc mis en route la transformation de leurs vignobles. Dans une volonté de préserver les terroirs dont ils sont propriétaires, la production est repensée et les produits chimiques finissent par être bannis. Pour Claire Lurton, il en va de la notoriété de Châteaux qu’elle possède, de se diriger vers une production plus vertueuse et respectueuse des vignobles qu’elle a entre les mains.

Ainsi, c’est en 2015 que le Château La Gurgue et le Château Ferrière obtiennent le label Bio. En 2018 arrivera la certification prouvant la production en biodynamie. Le Château Haut-Bages Libéral sera quant à lui, certifié Bio en 2019 et sa production en biodynamie est en cours.

De son côté Gonzague Lurton suit la même voie pour le Château Durfort-Vivens. Avec l’objectif d’obtenir un vin à la hauteur de ses ambitions, il décide de se convertir également vers la biodynamie.

GC Lurton Estates perpétue de cette façon un savoir-faire et la réputation de ses vignobles en s’adaptant aux nouveaux enjeux du marché. Par soucis de maintenir la légitimité d’un patrimoine familial, ces producteurs n’ont pas hésité à privilégier la qualité de ses vins.

Cette démarche écologique contribue par ailleurs à une démarche écoresponsable. Une attention est portée par de plus en plus de consommateurs quant aux conditions de production des produits. Le respect de l’environnement entre dans les critères qui ont leur importance et la qualité des produits de nos terroirs est prise en compte également.

Show Buttons
Hide Buttons