bière sans alcool

Qui consomme la bière sans alcool ?

La sortie de la bière sans alcool a fait le bien de plusieurs amateurs de breuvage. En effet, la seule présence sur le marché des boissons alcoolisées empêchait certaines personnes de prendre du plaisir. Aujourd’hui, ils sont nombreux à consommer de cette bière. Qui sont-ils ? Découvrez-le à travers ce guide.

Les femmes enceintes

L’alcool et les femmes enceintes ne font pas bon ménage. Il est formellement interdit aux femmes qui attendent un bébé de consommer des boissons alcoolisées. En effet, un tel produit peut avoir des répercussions sur la santé du bébé. Le foie du fœtus n’étant pas encore développé, l’évacuation de l’alcool par le bébé serait difficile. Par ailleurs, à la naissance, l’enfant peut souffrir de plusieurs troubles cérébraux en raison d’une mauvaise formation du cerveau.

A voir aussi : En quoi les vins du Château Ferrière sont-ils spéciaux ?

Pour toutes ces raisons, la bière sans alcool peut être une alternative à laquelle des femmes dans un tel état peuvent recourir. Cependant, vous devez savoir que malgré la mention « sans alcool » porté par les bouteilles de bière, elles contiennent au plus 1,2 %. C’est ce que recommande la loi française. Bien qu’avec cette teneur, il soit impossible d’être saoule, elle pourrait quand même avoir des conséquences néfastes sur votre bébé.

Les chauffeurs dans l’exercice de leurs fonctions

L’alcool au volant est interdit par la loi. En cas de contrôle positif à un taux d’alcool élevé dans le sang, vous courrez le risque de subir des sanctions. Plus le taux détecté sera élevé, plus elles seront lourdes. Par exemple avec un taux supérieur ou égal à 0,8 g, vous risquez la suspension de votre permis de conduire.

A voir aussi : Marseille : premier millésime pour l’école de vin

Pour éviter ces déconvenues, les chauffeurs préfèrent consommer les bières sans alcool. En plus, ils diminueraient les risques d’accident de la route. Selon plusieurs études, les chauffeurs sous l’influence de l’alcool sont à l’origine plusieurs accidents mortels. En effet, sous l’effet de l’alcool, un conducteur même expérimenté perd sa vigilance au volant, sa vision est troublée et il peine à coordonner ses mouvements.

Les pratiquants de la religion musulmane

L’interdiction de l’alcool par la religion musulmane n’est pas un fait nouveau. En raison de celle-ci, plusieurs pratiquants se privent de consommer les bières alcoolisées. La consommation des bières sans alcool est par contre tolérée dans les pays avec une majorité musulmane comme les Émirats arabes unis, l’Égypte et l’Iran. Le dernier pays cité est d’ailleurs producteur de ce genre de boissons.

Si ce choix a été approuvé, c’est parce que la teneur en alcool est incapable de saouler le consommateur.

Les sportifs

L’alcool nuit aux performances d’un sportif. Des études ont révélé que la baisse de l’alimentation du sang durant les efforts physiques est liée à cette substance. De plus, il faut noter le dysfonctionnement du foie pour la formation du glucose. Une hypoglycémie peut en découler si le métabolisme connaît un tel défaut. C’est pour cette raison que les sportifs ont une préférence pour la bière sans alcool.

En somme, la bière sans alcool est consommée par bon nombre de personnes. En raison de sa teneur en alcool négligeable, les musulmans, les sportifs et les chauffeurs en consomment.

Show Buttons
Hide Buttons